Sommeilenfant3 1

Troubles du sommeil chez l'enfant

Le sommeil est primordial pour l’enfant....

En effet, il contribue à son développement cérébral et à sa croissance. Un enfant en déficit de sommeil sera plus sujet aux troubles du comportement (troubles de l’attention et de la concentration, nervosité, agressivité…).

Les troubles du sommeil chez l'enfant se caractérisent de la façon suivante

Les terreurs nocturnes, une parasomnie consistant en un trouble paroxystique et spectaculaire du sommeil survenant en début de nuit et en phase de sommeil lent profond. L'enfant est souvent assis sur son lit, les yeux écarquillés et fixes. Il a l'air terrifié, hurle, et est insensible aux tentatives de ses parents pour le rassurer : il se débat, lorsqu'on tente de le toucher pour le calmer. La crise dure de une à 20 minutes . Généralement, en fin de crise, l'enfant s'apaise spontanément et se rendort. Il ne garde aucun souvenir de la crise sauf dans certains cas exceptionnels.

Les cauchemars sont très fréquents chez l’enfant. Ils surviennent souvent après une émotion intense souvent négative ou lors de changements de vie.

Le somnambulisme est un trouble du sommeil appartenant à la famille des parasomnies. Les enfants somnambules font l'expérience de déambulations nocturnes, en état d'inconscience, lors d'un sommeil lent profond. Lesomnambulisme est répandu chez les 4–8 ans, dont la prévalence est estimée à 20 %.

Les troubles de l’endormissement ont souvent une origine anxieuse. L’enfant a peur de quelque chose et il s’empêche d’aller dans le sommeil. On peut retrouver la peur de perdre l’un de ses parents ou un proche malade, la peur de voir ses parents se séparer en cas de conflits répétés. L’enfant peut aussi avoir peur du noir, peur des monstres, peur d’un élément de sa chambre qui lui paraîtra effrayant la nuit, peur qu’un voleur s’introduise dans sa chambre. Des phobies peuvent apparaître. Il est conseillé de parler à son enfant des peurs qu’il peut avoir au moment du coucher, non pas pour les nier car l’enfant n’a pas la maturité pour se raisonner mais car les exprimer peut diminuer leur intensité.

Sommeilenfant2

Quelles solutions naturelles pour retrouver un sommeil apaisé ?

L’enfant a besoin de régularité dans son horaire de coucher, week-end compris. Laisser l’enfant se coucher plus tard le mardi soir ou le week-end contribue à dérégler le sommeil de l’enfant et peut engendrer des troubles de l’endormissement.

Limiter le temps d'écran après 17h (tablette, téléphone, télévision, console de jeux…), car la lumière bleue qu’ils émettent et par l’attention portée par le cerveau sur cette activité, allonge le temps d’endormissement en retardant la sécrétion de mélatonine, l’hormone du sommeil. 

Des exercices axés sur la respiration, la relaxation peuvent aider à apaiser l'enfant. Les plantes comme la camomille, la mélisse peuvent être utilisées de façon ponctuelle pour calmer et apaiser.

La réflexologie pour aider les enfants dans leurs troubles du sommeil 

La réflexologie fonctionne bien pour accompagner les troubles du sommeil et de l'anxiété de l'enfant.

En effet, la pratique du toucher réflexe va permettre la libération d'hormones favorisant la production de mélatonine. Cette technique manuelle permet également de gérer les périodes d'anxiété qui pourraient nuire à la qualité du sommeil.

Prendre RDV

santé réflexologie sommeil enfant cauchemar terreurs nocturnes